https://1xbet.cm/?tag=d_35391m_2365c_
 

17 janvier 2017

Réseaux Sociaux : le Minpostel met en garde les «oiseaux de mauvais augure»

Mm Libom Li Likeng Minette
Depuis quelques jours, une campagne de sensibilisation à l’utilisation responsable
des réseaux sociaux au Cameroun a été lancée par le Ministre des Postes et Télécommunications, Mm Libom Li Likeng Minette, via les différents opérateurs de téléphonie mobile opérant dans le pays. Objectif affiché, la lutte contre la propagation des fausses nouvelles et des sanctions pour les responsables.

On vous laisse découvrir ci-dessous l’intégralité de la déclaration du MINPOSTEL :
"Les abonnés des différents opérateurs de téléphonie mobile au Cameroun (Camtel, MTN, Orange, Viettel) reçoivent depuis quelques jours, des messages les invitant à une utilisation responsable des réseaux sociaux et les mettant en garde contre les sanctions pénales prévues par la loi camerounaise pour ceux qui se rendraient coupables d’émission ou de propagation de fausses nouvelles, notamment à travers les réseaux sociaux.

Ces messages rentrent dans le cadre d’une campagne de sensibilisation initiée par le gouvernement à travers le ministère des Postes et Télécommunications, sur très hautes directives du Chef de l’Etat, Son Excellence Paul Biya. 

A l’ère de l’économie numérique, le rôle des réseaux sociaux dans la diffusion et la circulation de l’information et des images dans l’espace public, et singulièrement au Cameroun, est devenu capital. Aujourd’hui, le citoyen détenteur d’un téléphone portable approprié se retrouve très souvent au départ ou dans la chaine de dissémination d’une image ou d’une nouvelle. Peu importe que ces images ou ces nouvelles soient vraies ou fausses, elles sont propagées à une vitesse effrénée et finissent par influencer l’opinion publique, à écorner l’image de notre pays. 

Autant les réseaux sociaux contribuent à l’essor de l’économie numérique si cher au président de la République, ainsi qu’au développement économique, social et culturel en général, autant leur utilisation malveillante aux fins de désinformation et de distorsion de la réalité, est de nature à créer la psychose au sein de l’opinion publique et à rompre l’équilibre social. 

Face à cette situation, il est plus qu’urgent que les Camerounais adoptent des comportements citoyens et responsables dans l’utilisation de cet outil moderne de communication, devenu incontournable. 

Il convient de rappeler que l’émission et la diffusion de messages sont encadrées par la législation camerounaise, notamment le code pénal, la loi n° 2014/028 du 23 décembre 2014 portant répression des actes de terrorisme et la loi n° 2010/012 du 21 décembre 2010 relative à la cybersécurité et la cybercriminalité au Cameroun. Outre les peines de prison, cet arsenal légal prévoit également des amendes à l’encontre des auteurs de nouvelles, y compris par voie de communications électroniques ou d’un système d’information, sans pouvoir en rapporter la preuve de véracité. 

Il est donc important de ne pas se rentre complice de la désinformation et de la déstabilisation de notre pays via les réseaux sociaux, mais plutôt de préserver la paix et la sécurité au Cameroun en faisant un usage responsable et citoyen des réseaux sociaux. 

Le Ministre des Postes et Télécommunications Mme LIBOM LI LIKENG née MENDOMO Minette"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

https://1xbet.cm/?tag=d_35391m_2365c_